Tour d’horizon: World Superbike visite Phillip Island, la supermoto revient à Trois-Rivières et d’autres divertissements

Vous pensez que le monde de la course n’est qu’un destin et une morosité liés au coronavirus? Ce n’est pas mal du tout, car l’ouverture du Mondial Superbike à Phillip Island promet une saison passionnante à venir (enfin peut-être!).

World Superbike

WSB s’en tient au format à trois courses cette saison: deux longs métrages et la course de sprint, comme la saison dernière. La première course a été extrêmement serrée, le pilote turc Toprak Razgatlioglu remportant la victoire sur sa Yamaha lorsque le favori habituel Jonathan Rea a conduit sa Kawasaki d’usine dans les mauvaises herbes. Alex Lowes a terminé deuxième (c’était sa première course sur Kawasaki), Scott Redding troisième (à bord de Ducati, lors de sa première course en WSB).

Dans la course de sprint Superpole, Rea a repris le rythme et a gagné, mais Razgatlioglu était juste derrière lui et Redding a terminé troisième. Dans la course 2, Alex Lowes a remporté la victoire, Rea a terminé deuxième et Razgatlioglu troisième.

Tout au long du week-end, la course a été serrée et il semble que cette année pourrait être un grand départ par rapport à la scène «Rea gagne tout» des dernières années.

D’un autre côté: avec MotoGP annonçant des annulations de course, il est presque certain que nous verrons les mêmes annonces de WSB à tout moment. Restez à l’écoute.

AMA Supermoto

Il y a une date canadienne sur le calendrier supermotard AMA cette année encore. La ronde 5 de la série américaine sera en fait la course de supermotard sanctionnée par le CMA du Grand Prix de Trois-Rivières. Il s’agit principalement d’un événement de rallycross, mais les organisateurs ont une fois de plus fait chavirer les supermotos dans le programme. Ça pourrait être intéressant! Le week-end de course se déroule du 31 juillet au 2 août, et vous pouvez trouver plus de détails ici. Semble amusant, mais rappelez-vous, les trucs de vélo ne sont qu’un diaporama de l’événement principal à quatre roues.

Dunlop pour piloter Ducati

Début février, nous vous avons dit que Michael Dunlop n’avait pas fait de superbike pour l’île de Man TT de cette année. Il avait les autres courses couvertes par sa propre équipe, mais ne conduisait pas une superbike pour aucune équipe.

Ça a changé. Dunlop a maintenant signé pour rouler avec Paul Bird Motorsport, emmenant un VisionTrack Ducati V4 R au TT pour eux dans les courses Superbike et Senior TT. Les équipes de Paul Bird ont eu du succès au TT, mais n’ont pas fait grand-chose ces derniers temps, se concentrant davantage sur le British Superbike. L’année dernière, PBM a remporté le titre BSB.

Ducati, également, n’a pas fait beaucoup d’efforts au TT ces dernières années, et Dunlop lui-même a connu une mauvaise saison en 2019, il s’agit donc de trois parties se réunissant avec quelque chose à prouver.

Dunlop devrait également piloter le Duc au North West 200 cette année.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *